Ma maison loin de ma maison/ LONDON is my home away from home

Définitivement.

 

3 ans plus tôt, un peu avant la St-Valentin, avant le mariage princier (bin oui, j’ai décidé de visiter la ville AVANT la folie royale), avant les J.O d’été, je prenais l’Eurostar Bruxelles direction LONDON.

3 heures de trajet des plus agréables et rêveurs. Service impeccable. L’aurore y était-elle pour quelque chose?

Faire estamper mon passeport à l’arrivée à la Gare de St.Pancra’s m’avait impressionnée. Je n’étais plus habituée à cette procédure après une demie-année de vagabondage dans les ‘zeuropes’. Le lever du soleil sur le Tower Bridge, à travers la brume et les nuages…j’étais à Londres et mon coeur le ressentait. Malgré la fatigue, je souriais.

Odeur de Starbucks qui envahit la place. Lors de mon année à Bruxelles (2011), le premier Starbucks ouvrait ses portes, alors c’est vous dire…L’arôme me rappelait la maison. Mes amis retrouvés direction l’auberge de jeunesse.

Je ne saurais vous dire l’endroit exact, c’est ce qui arrive après 3 ans, la mémoire fait défaut. Je peux vous dire par contre que nous avions fait des recherches sur le web, avions des références plutôt sûres (le nombre d’étoiles données), nous étions dans un quartier étudiant/immigrant (où j’ai pu mangé non pas une mais deux!!! soupes wonton à environ 2 ponds chacune! Bonheur!) qui se voyageait bien en métro et dont le prix des chambres était abordable: 8 ponds la nuit.  Justement, maintenant que je me rappelle: le Nom de l’auberge, en plus, c’était  »N’ 8 » 😉 et mon quartier, Willesden Green 🙂

 

C’est à cette auberge qu’un changement important s’est opéré en moi: dormir avec des inconnues. Nous étions 4 par chambre, 2 lits à 2 étages. N’ayant jamais fait de camping réellement auparavant (dans la cour des cousins-cousines, ça ne compte pas, une roulotte non plus), mes parents étaient plus du type chalet loué/hôtel 5 étoiles, alors ce fût une adaptation. Oui, j’ai dormi avec mon sac à dos et mes bas…et j’ai appris qu’au fond, les humains restent des humains. Dormir en groupe fait partie de l’aventure. Je ne l’ai jamais regretté. Allait s’en suivre de nombreuses autres nuits dans différentes auberges du même genre. Je pense notamment à Prague, Paris, Vancouver, Irlande….

 

Bref, Londres! Les cupcakes! La cathédrale St-Paul! Tower Bridge et London Bridge (qu’on confond si souvent!), Paddington Brown! Piccadilly Circus où j’ai fait la rencontre d’une québécoise installée depuis 2 ans au pays des scones. C’est après m’en avoir servi un qu’elle a reconnu mon accent et offert une visite de tous les lieux que je voulais découvrir, avec mes amis français, durant notre (trop courte!) fin de semaine.

Elle a été fille au pair pendant un an dans une famille du Québec. Elle restait maintenant pour son plaisir, et apprenait aussi le théâtre. Car Londres, c’est une ville de théâtre et l’humour des Londoniens est sacartisque. J’ai été agréablement surprise de leur hospitalité: on m’avait dit tellement souvent qu’ils étaient froids et peu accueillants, alors que tout l’inverse se produisait avec moi: à peine notre plan de ville sorti des poches, qu’un couple ou une personne s’approchait et nous offrait son aide. Gentils, les british.

 

Les musts:

Un grand latte Starbucks, si ça fait longtemps. À boire avant d’embarquer dans l’Eurostar par contre, on refuse les breuvages extérieurs à l’intérieur.

Prendre l’autobus à 2 étages, ne serait-ce que pour un arrêt, et s’installer au deuxième étage. Vivre Londres.

The monument!

Mind the Gap!

Parliament Square!

Buckingham Palace Road: voir le changement de garde! (pour les plus loyalistes)

Thé et scones, not enough said: fish n’ chips (tellement croustillants), bière au pub et …tartinade au chocolat Cadburys!!! Je n’en ai toujours pas retrouvé ici 😦

Oxford Circus et Camden Town, pour magasiner (le premier pour les marques plus connues, l’autre pour un côté plus edgy, punky, unique, alternatif…et abordable ;-))

Carnaby! Hamsley’s (pour les jouetttssss)

Leicester Square! Tous les musées…GRATUITS!! oui oui: gratuits en tous temps! N’oubliez pas qu’il pleut souvent à Londres…c’est pour ça qu’il y a tant de musées 😛

Covent garden market…pour la bonne bouffe

National Theatre et Royal Observatory , pour se retrouver en plein méridien!

Et finalement, à votre retour: une photo près de la plateforme 9et 3/4 hihih 😛

Merci Londres…. »God save the Queen » 😛

DSC07527 DSC07531 DSC07541 DSC07546.JPG DSC07579.JPG DSC07580 DSC07581 DSC07591.JPG DSC07596 DSC07643 DSC07704 DSC07713

DSC07590

Publicités

Ces bons vins que j’ai bus

 »Du rhum, des femmes et de la bière, nom de Dieu… » ,  » Ah les fraises et les framboises, du bon vin j’en ai bu… »,  »J’espère qu’il y a un dépanneur, ouvert 24 heures, j’espère qu’il y a de la bière au Ciel »,  » Red, red wine, stay close to me » La liste de chansons évoquant l’alcool est longue. Et bonne.

Par le passé , j’ai eu la chance de déguster de bons vins qui avaient la même année de naissance que moi: 1989. J’ai longtemps gardé les bouteilles en souvenir comme déco et souvenir, mais faute de place (et de poussière) , j’en ai fait la liste que j’ai décidé de publier aujourd’hui. La voici. Elle est courte mais je suis sûre qu’elle s’allongera:

1) Château Giscours, Grand cru classé en 1855. Margaux 1989. Mis en bouteille au château, appellation Margaux contrôlée (celui-là, je crois, était dans le cadre de mon 203 anniversaire)

2) Château Maison Blanche, Montagne St-Émilion, appellation St-Émilion contrôlée, 1989. Mis en bouteille au Château (21e anniversaire, je crois)

3) Alsace Vendange Tardive, Clos Jebsal depuis 1658. Appellation Alsace contrôlée, Turckheim, Tokay Pinot Gris, 1989 (23e anniversaire)

4) 350e vendange tardive, Hugel et Fils, Alsace, appellation Alsace contrôlée, vin d’Alsace blanc, depuis 1639.  »Riesling Hugel », 1989.

Et vous, quels vins avez-vous aimez?

Venez vous voir quel vin est bon ?

À votre santé! 😉

Mesdames et messieurs….les Beatles!

 »Mesdames et Messieurs, les The Beatles! ‘ Cette phrase, dite à répétition, en particulier lors de la visite du célèbre quatuor à Montréal, en septembre 1964. Une visite mémorable, comme le témoigne entre autres Janette Bertrand (la chanceuse!!!) dans un document audio au Musée Pointe-à-Callière, jusqu’au 30 mars prochain! En effet, cette année souligne le 50e anniversaire de la visite de Paul, George, John et Ringo à Montréal et l’exposition du musée traite majoritairement sur ce sujet. Objets de collection, mèches de cheveux de John et George certifiées (!), perruques, Roll Royce jaune gitane de John…manquez pas ça!! Ça vaut tellement, mais tellement la peine!!!  Geneviève loves you yeah yeah yeah 😛

Les Beatles, vous êtes les meilleurs, pour toujours, au-delà de l’Univers! (Accross the Universeeeeee :))

Car il faut comprendre: mon amour des Beatles remonte plus loin que l’enfance: elle remonte au temps des couches, quand, sur la table à langer, mon père me mettait debout et me chantait:  »C’est la p’tite fille, yeah, yeah, C’est la p’tite fille, yeah, yeah! C’est la p’tite fille tout’ à Papaaaaa » 🙂 C’était notre version à nous de She loves you yeah yeah yeah 😉

J’ai donc grandi en écoutant leurs premiers succès, mais aussi les albums Abbey Road et Let it be.

Bref, l’expo sur les Beatles au musée Pointe-à-Callières, elle vaut tellement, mais tellement la peine!! Mais quelle peine ? 😉

 

Voici quelques photos 🙂
20140202_155923_resized 20140202_155937_resized 20140202_160002_resized 20140202_160033_resized 20140202_160344_resized 20140202_160357_resized 20140202_160658_resized 20140202_160726_resized 20140202_160807_resized 20140202_160824_resized20140202_155218_resized 20140202_155231_resized 20140202_155303_resized 20140202_155411_resized 20140202_155741_resized 20140202_155818_resized 20140202_155835_resized20140202_154905_resized 20140202_154923_resized 20140202_154931_resized 20140202_154944_resized 20140202_154956_resized 20140202_155008_resized 20140202_155021_resized 20140202_155033_resized 20140202_155107_resized 20140202_155113_resized 20140202_155121_resized 20140202_155131_resized20140202_160840_resized 20140202_160844_resized 20140202_160922_resized 20140202_160938_resized 20140202_160947_resized 20140202_161123_resized 20140202_161159_resized 20140202_161209_resized 20140202_161221_resized 20140202_161511_resized 20140202_161517_resized 20140202_161848_resized20140202_160844_resized 20140202_160922_resized 20140202_160938_resized 20140202_160947_resized 20140202_161123_resized 20140202_161159_resized 20140202_161221_resized 20140202_161511_resized 20140202_161517_resized20140202_162247_resized 20140202_162250_resized 20140202_162256_resized 20140202_162302_resized 20140202_162305_resized 20140202_162327_resized 20140202_162334_resized 20140202_162353_resized 20140202_162417_resized20140202_161912_resized 20140202_161919_resized 20140202_161931_resized 20140202_162015_resized 20140202_162021_resized 20140202_162028_resized 20140202_162055_resized 20140202_162117_resized