Bon 18 ans.

J’étais en secondaire 1. L’événement s’étant produit tôt le matin, j’ai appris la nouvelle après le battement entre la première et deuxième période. Je rentre dans mon cours de français. Madame Marie-Josée .. Fine et bonne prof même si elle nous souriait pas beaucoup. Elle me faisait confiance mais ça c’est une autre histoire. Bref. Elle nous apprend la nouvelle. J’ai 12 ans et demi, une coupe au carré, des pommettes rouges pis des broches. Je rentre à la maison. Je suis triste. Sur ma petite télévision 13 pouces dans ma chambre, je comptabilise 24 canaux, toutes langues confondues, qui parlent des deux tours effondrées. Et dire qu’en février de la même année, je visitais New York pour la toute première fois de ma vie! J’étais descendue à la station de métro du WTC, maintenant démolie. Je me suis sentie privilégiée d’avoir pu les voir en vrai , mais sentis bien que le vent venait de tourner. Alors que Bush lance son mot de  »Soutien » à la population, le lendemain matin, en pleine page couverture du JdM, on cite un monsieur du nom d’Oussama Ben Laden dit :  »l’Amérique ne connaîtra plus jamais la paix. »

Mon secondaire fut teinté des mots  »terroristes » et  »f*ck Bush » . Et mes voyages scolaires aux États-unis, de profs nous avertissant aux douanes de ne pas faire les fanfarons en prononçant le F word.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s