»Vies de Plateau » , ou : le quartier qui a une âme.

Désolée du retard quant à cet article…. j’ai une vie  j’ai été prise avec des préoccupations et engagements propres aux gens dans ma situation #ViedePigiste.

À propos, vous saviez que le 11 juin prochain, je saurai le verdict quant à ma nomination au Gala des Artisans de CIBL, sous la catégorie Meilleur reportage de l’année?  (Grande) Joie!

Pour écouter mon reportage en nomination, par ici 🙂

Par ailleurs, les 2 émissions auxquelles je collabore à la radio de CIBL sont également en nomination sous la catégorie Émission de l’année

Pour en savoir un peu plus sur elles, c’est ici et ici 😉

Mais bon, je m’éloigne du sujet principal de ce billet, l’exposition (presque passée!! :S) sur le Plateau Mont-Royal, quartier mythique/emblématique de Montréal, au Musée Pointe-à-Callière. Depuis presque un an (et ce , jusqu’au 4 juin. Oui, je vous l’ai dit que je suis dernière minute pour ce billet!), elle nous en apprend davantage sur ce quartier phare de la métropole , du début de la colonisation jusqu’à aujourd’hui. De l’architecture, en passant par l’agriculture ( y’avait des vaches, dans le temps, sur le Plateau), je doute qu’on puisse sortir indifférent de cette exposition.

Personnellement, je tenais à y aller dès que j’ai pris connaissance de l’annonce dans le métro, station Champ-de-Mars, il y a de cela un an! Alors quelle joie ce fût pour moi d’enfin pouvoir y aller, avec une amie. Après tout, comment passer à côté d’un des quartiers des plus innovateurs en Amérique du Nord?

On a beaucoup aimé le côté historique et interactif  (une photographie en 3 dimensions , de 2013,rassemblant toutes les photos prises du quartier en une année, beau temps, mauvais temps, de même qu’un montage de tous les longs/courts métrages de l’ONF ayant pour thème le plateau) mais on aurait aimé en avoir plus. Plus d’objets (j’ai bien aimé les vieilles bouteilles de lait en verre avec l’ancien système métrique, les vitraux, les toiles, les plans de duplex, etc), quite à faire une exposition sur 2 étages…et permanente.

Vous ne pensez pas que le Plateau le mériterait? Qu’à cela ne tienne, qui sait, peut-être un jour, l’exposition reviendra à Pointe-à-Callière ou dans un autre musée de Montréal (genre McCord).  Et si le projet rassembleur autour du Métro Mont-Royal se concrétise, peut-être s’y trouvera-elle aussi, à la nouvelle maison de la Culture, en permanence.

 

À suivre…

 

ps: pour ceux et celles qui se demandent pourquoi j’écris autant sur les expositions tenues à Montréal…c’est qu’en tant que journaliste membre de la FPJQ, j’ai droit à un accès privilégié aux musées du Québec. Ainsi, il me revient de vous informer sur les expositions en cours. En échange de la gratuité ou d’un moindre coût, c’est inévitablement pour moi la moindre des choses 😉

 

Citations :

 »En vous contant les moments où le Plateau s’est inventé, cette exposition témoigne de l’immense esprit inventif du Plateau Mont-Royal, au coeur de certaines des plus importantes transformations qui ont marqué l’histoire et l’imaginaire de Montréal. » (source: Musée Pointe-à-Callières)

Varia:

  • Saviez-vous qu’un débat entoure l’origine du nom  »Le Plateau »? Certains l’attribuent aux transports en communs, alors qu’on avait l’habitude de crier  »Le Plateau!! », dans l’autobus, dans les années 1930,  alors que celle-ci s’arrête devant le Parc la Fontaine, à la hauteur de la rue Sherbrooke.

D’un autre côté , en 1938, dans un hebdo local, on évoque la terrasse du quartier du haut de la ville et au pied du Mont-Royal.

Toutefois, l’école primaire Le Plateau fût érigée en 1872…Finalement  »Le Plateau » sera officiellement attribué comme nom du quartier en 1971.

  • Une des familles les plus importantes dans l’histoire du quartier: la famille Bagg…elle-même suivie des familles Clark et Fairmount, à qui l’on doit certains noms de rue;
  • C’est d’abord sur les terres du Plateau que la bourgeoisie trouva demeure. (les hautes façades de la rue St-Denis le souligne);
  • Le Plateau a été témoin de nombreuses vagues d’immigration (pensez au Boulevard St-Laurent, où l’est et l’ouest de la ville se rencontrent et s’entremêlent);
  • De la croix de la montagne, en passant par l’avenue Mont-Royal jusqu’à la tour du Stade (Olympique), on peut s’imaginer  »marcher sous un plafond transparent, de l’avenue du Parc jusqu’aux limites de Rosemont-Hochelaga-Maisonneuve »
  • N’oubliez pas de passer par le  »Chemin des Possibles », une initiative citoyenne récente. (Un parc naturel sous le plafond transparent ;-))
  • Abattoirs de l’Est (1880), Pianos Craig (1904-1930) …de grandes compagnies ont vu  le jour sur le Plateau…et des promoteurs francophones y ont connu le succès: Drolet, Rivard, Laurent et David…pour ne nommer que ceux-ci (1872)…à qui l’on doit aussi des noms de rues;
  • l’invention du triplex à Montréal…c’est ici! ( »Telle la force d’un blason »);
  • Il y a eu , au début du siècle dernier (1912 et 1928, pour les faits)  »une morale des escaliers ». En effet, celles-ci n’ont pas étaient perçues d’un bon oeil à prime abord!;
  •  »Le plex du Plateau doit sa forme unique à 3 choses: le feu, les bactéries et le sens des affaires » ( source:  La Forme d’une ville, 1865-1901);
  • Beaucoup de prêcheurs et politiciens y ont laissé leurs traces : Bourget (1840), Adrien Arcand, Gérald Godin et Fred Rose…à vous de les découvrir!;
  • De grands artistes aussi: le poète d’origine juive Jacob Segal, entre autres (vers 1915);
  • …sans oublier des pionnières du féminisme: Léa Roback;
  • Le folklore: Samuel Gesser (tsé, Les fraises et les framboises? ;-)), dans les années 1950;
  • Et comment passer à côté de Michel Tremblay ? Grand auteur! 🙂
  • Finalement, l’image populaire du Plateau, telle qu’on la connaît, s’est dessinée à travers les décennies 1910-1990 essentiellement

Bonne visite et voyage dans le temps!

 

Photos:

20140403_145453_resized 20140403_145607_resized 20140403_145956_resized 20140403_150313_resized 20140403_150935_resized 20140403_151033_resized 20140403_151118_resized 20140403_151123_resized 20140403_151156_resized 20140403_151323_resized 20140403_151517_resized 20140403_152351_resized 20140403_152642_resized 20140403_152747_resized 20140403_152755_resized

 

N.b.: Il semblerait que l’exposition se poursuive jusqu’au 4 janvier 2015…et non 4 juin 2014…my bad! Soit que j’ai mal lu (les 4 me portent à confusion) soit que l’exposition se prolonge. Tant mieux!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s