Contes de deux princesses

Geneviève Patterson, été 2014

(réécriture/publication: septembre 2016)

Princesse Une- description

Un mariage digne d’un film de Disney. Une tante Minnie Mouse pendant la cérémonie,les cousins cousines qui boivent ensemble pour oublier d’oublier, donc se remémorer .

Princesse Deux-description

Aînée, brunette rousselette. La plus élancée.

Bohème intellectuelle du genre éternelle célibataire romantique.

Chaque chose en son temps.

Princesse Deux

Y’avait des petits céleris sur la table. Il lui en faut peu pour être heureuse. ‘’Elle est vraiment ancrée dans les petits plaisirs de la vie’’ Elle a souri, mais elle a fui son regard.

Rouge pommette.

C’est beau comme la chanson  »c’est beau comme on s’aime ».

Pompette, elle rentre dans la vitre de l’Abribus.

Des chatouilles, des gouttes d’eau, des mots croisés et cachés , un ‘’bonne radio demain’’, sourires. Something’s going on. Something is REALLY going on.

Princesse Un

‘’Il était une fois au Royaume de la princesse….’’

Please…

C’était un beau mariage.

C’était ben cute. Ils ont pleuré tous les deux durant la lecture de leurs voeux et l’échange des anneaux. Ils s’aiment d’amour, comme on dit. C’est beau comme la vie.

Princesse Deux

‘’C’est beau comme on s’aiiiime mmmmm’’

C’est beau. C’est le toaster et le pain grillé le matin.

Une orange juteuse.

Du vent sur la bute ou la montagne.

Plaisir plaisant.

S’aimer, c’est de la torture quand le timing balance tout et tout est foutu en l’air!

Y’a du mou…du mou aussi confortable qu’un pantalon de jogging qu’on enfile après une grosse journée de travail…qu’une brise sur la joue par une journée ensoleillée. Des orteils nus dans le gazon, de la crème glacée et des bonbons.

Un toaster branché. Vivre de beaux moments. Plein de signes, plein de vibes.

On peut s’asseoir ensemble. Même cinéma, même film, même heure.

Intense. Assise entre le présent (c’est moi), le passé (l’Ancien)  et le futur (possiblement Lui)

Princesse Deux est sincèrement heureuse pour Princesse Un : elle et son prince, ils ont tout simplement décidé d’officialiser leur amour et de leur partager avec leurs proches, mais elle est  un peu triste pour elle-même.  

Feel the love. On est dans le WOW effect ici . Quand les deux jeunes amoureux ont lu leurs voeux, c’est à ce moment précis que l’assemblée a pu ressentir qu’ils étaient mariés.

‘’ils se sont rencontrés sur leur lieux de travail…passionnés de cinéma…’’

‘’On verra’’ a dit la maman de la Princesse Un maintenant mariée. Comme la maman de Princesse Deux.  Leurs mamans sont soeurs et j’ai, narratrice,  larme à l’oeil. Mes tantes sont des fleurs.

Mon cousin de 19 ans  m’appelle ‘’El gros’’. Venant de lui c’est affectueux.

Le temps passe…

 »Qu’elle reste dans son coin. »

« J’te connaissais au point de savoir la musique sur ton cell »

Ouch.

On refuse l’élan de son coeur.

Princesse Deux, dernier écrit

Avant de me noyer, je nage. Puisque la vie continue et tout bouge autour de moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s